LE CHIEN-CHIEN BLOG

Découvrez nos interviews exclusives, news et rencontres canines

INTERVIEW : Nova, la jolie louve au tempérament sensible

Vous l'attendiez avec impatience, le CHIEN-CHIEN BLOG est de retour pour de bon ! Le rythme sera un peu moins intensif que l'année passée, avec un nouvel article à découvrir tous les 15 jours, mais nous allons essayer de vous proposer des nouveautés régulièrement. Aujourd'hui, nous allons parler d'une race encore assez méconnue, l'Eurasier. Entre le spitz et le loup, Lisa, la maman de Nova, nous raconte tout sur ce beau chien très sensible !

L'Eurasier est une race très récente, obtenue par le croisement d’un Chow-Chow et d’un Spitz allemand. Des années plus tard, un peu de Samoyède fût rajouté pour parvenir à l’Eurasier que l’on connaît aujourd’hui !


J'ai rencontré Lisa et Nova il y a quelques semaines, juste à côté du Palais de Tokyo à Paris - un endroit que j'aime tout particulièrement. Un peu timide au début, Nova s'est finalement rapidement laissé caresser, pour mon plus grand plaisir.


Lisa et Thomas, son compagnon, sont tous les deux bibliothécaires. Ayant grandis entourés d’animaux, notamment de chiens, l’adoption de Nova était une évidence. Bien qu’ils vivent à Paris, ils se laissent cependant à rêver d’un déménagement dans le sud… Rencontre avec une jolie famille amoureuse de leur chien ! L'occasion également d'en découvrir davantage sur l'Eurasier, qui reste encore assez confidentiel.

Comment Nova est-elle arrivée dans ta vie ?

Lorsque l’on s’est mis en couple avec Thomas, on s’est tout de suite dit que l’on aurait un chien ensemble. Et dès qu’on a su que l’on aurait un appartement avec jardin, nos réticences à avoir un chien sur Paris ont disparues. On avait craqué pour un deuxième chat lorsqu’un chaton s’était présenté devant notre porte, alors on s’était dit que le chien attendrait... Mais finalement quelques mois plus tard j’ai encore craqué et j’ai commencé mes recherches !

Je me suis orientée vers un élevage familial, La demeure d’Argos, qui correspondait à mes critères. Je souhaitais que les chiots et les parents vivent à la maison, mais aussi que le travail de sélection soit fait sérieusement : que ce soit pour les reproducteurs ou pour le choix des futurs propriétaires. Savoir que son chiot était aimé avant d’être adopté et que la personne se souciait de son avenir était pour moi très important. J’ai donc franchi le pas et réservé un chiot : Nova.


Pourquoi avoir choisi le nom Nova ? Et quels sont ses surnoms ?

Nous n’avions aucune préférence pour le sexe, on a donc cherché un nom mixte, plutôt court et on s’est entrainé à le prononcer à voix haute, histoire de voir si on serait à l’aise pour le crier dans le cas où le rappel serait difficile. Et en restant si possible dans le thème de l’astronomie, que l’on avait débuté avec notre premier chat. Le nom Nova s’est donc imposé à nous. D’ailleurs, notre éleveuse qui est également professeur de français et de latin, nous a appris que son nom pouvait également avoir le sens d’"unique", ce qui lui allait parfaitement !

Elle a une multitude de surnoms qui vont de "p’tite boulette" pour ces rondeurs de chiot à "bébé chien" en passant par "la poupette" et "Novinette"… que l’on assume plus ou moins en public.

Qu’est-ce qui t’as poussé à choisir l’Eurasier ?

Je suis une grande amoureuse des chiens en général, il n’y a pas de physique qui me dérange et j’étais prête à partir sur beaucoup de races. Je voulais juste une race compatible avec notre mode de vie, donc peu aboyeur si possible, avec une prédisposition pour être sociable avec les chats et les autres chiens, et pouvant s’adapter à une vie citadine.

Thomas lui ne voulait pas de petit chien. Il a des goûts arrêtés en terme de physique canin, j’ai eu beaucoup de mal à le détourner du shiba et du corgi !

C’est en faisant des recherches sur internet que j’ai découvert l’Eurasier qui semblait être parfait pour nous. De plus nous avons beaucoup aimé leur physique de spitz/nordique et le côté pochette surprise de leur robe qui évolue énormément entre la naissance et l’âge adulte.


Que dirais-tu du caractère de Nova ? Est-il représentatif de la race ?

Nova est une chienne très expressive, à la joie de vivre communicative. Les gens sont souvent surpris de la voir à la fois très douce et énergique. Elle peut sembler têtue mais je dirais que c’est surtout une chienne intelligente. Elle prend le temps d’analyser les choses, et si elle les refuse, c’est souvent pour une bonne raison. D’ailleurs elle est plutôt partante pour apprendre de nouveaux tours et le suivi naturel a suffit pour obtenir un bon rappel.

Même si je pense que les caractéristiques de la race ne font pas tout, elle correspond bien à ce que je m’étais imaginé : elle est toujours collée à nous (on se demande où elle est, et finalement elle était juste à nos pieds), elle aboie peu et est très sociable avec les chiens…

Mais surtout, ce qui nous a demandé le plus de travail, c’est qu’elle est méfiante avec les inconnus. Depuis qu’elle est arrivée à la maison, elle s’esquive si une nouvelle personne cherche à la toucher. Nous avons décidé de ne pas la forcer mais de l’encourager, et au fil du temps on voit apparaître des progrès ! Elle a d’ailleurs un cercle restreint d’humains qu’elle adore et qui savourent ce privilège et les démonstrations d’amour qui vont avec.

Je ne pourrais pas la décrire sans parler de sa sensibilité : on dit de cette race qu’il faut l’éduquer avec douceur et cohérence. L’éducation positive est particulièrement recommandée. Thomas et moi avons beaucoup travaillé pour accorder nos pratiques et les termes utilisés, afin de lui donner un cadre le plus cohérent possible.

Comment décrirais-tu votre relation aujourd’hui ?

Nous avons une relation très fusionnelle tous les trois. Son caractère timide nous donne envie de l’encourager, de la protéger et pour en rajouter, elle est très câline et démonstrative.

Nous avons conscience que l’on devrait travailler sur ce lien, en la laissant par exemple de temps en temps à d’autres personnes, mais on ne s’est pas encore lancé.

Par contre, on a de la chance, notre entourage l’a bien accueillie et nous pouvons donc souvent la prendre avec nous. Cela donne des départs en vacances improbables où l’on est dans le métro avec nos deux chats, nos sacs et Nova en laisse.

Sinon Nova s’est parfaitement intégrée dans notre quotidien, d’ailleurs on a l’impression qu’elle a toujours été avec nous. Comme nous travaillons tous les deux dans des lieux publics, nous ne pouvons pas l’emmener avec nous. Mais nous essayons d’organiser au mieux notre routine pour elle. C’est vraiment un chien de famille et elle est autant liée à Thomas qu’à moi.


Quel est le meilleur souvenir que tu aies avec Nova ? Et la pire bêtise qu’elle ait faite ? Ou le moment le plus embarrassant ?

Un des souvenirs qui me fait le plus rire s’est passé le jour où l’on a été la chercher, et je trouve qu’il illustre bien son caractère. Elle avait deux mois et on redoutait ce départ de l’unique cadre qu’elle avait connu… Nous voici donc dans la voiture, accompagnés son éleveuse, en direction du train. Nova se met à hurler, pleurer… L’éleveuse, un peu émue, nous explique que cela doit être la séparation, que ce sera particulièrement dur les premiers jours. Puis, plus un bruit, et Thomas nous annonce qu’elle vient de faire ses besoins sur lui. Tout de suite après, on découvre un chiot calme, détendu et soulagé. Elle faisait déjà tous les efforts possibles pour se faire comprendre !

C’est compliqué de citer une seule bêtise car c’était une petite tornade ! Elle en a fait un nombre incalculable avant de subitement arrêter à 6 mois. Aucun papier, paquet de mouchoirs ou rouleau ne lui résistait et on passait un quart d’heure à nettoyer en rentrant.

Concernant le moment le plus embarrassant, elle aimait attirer l’attention en apportant à nos invités le contenu de la poubelle de la salle de bain... Super efficace !

Dirais-tu que Nova te ressemble sur certains aspects ?

Plus on passe de temps ensemble, plus on se ressemble. Par exemple, Nova était extrêmement lève-tôt en arrivant, elle nous réveillait tous les matins à 5h mais petit à petit, elle s’est faite à mon rythme. Je pense que maintenant elle apprécie les grasses matinées ! Je me reconnais dans sa sensibilité et son besoin d’analyser les choses, et sans aucun doute Thomas partage sa haine de la pluie !


Qu’est-ce qui t’as poussé à créer une page Instagram pour elle ? Que partages-tu avec ta communauté ?

C’est Thomas qui a ouvert cette page : il voulait avoir un espace pour partager juste entre nous nos balades quotidiennes. Mais j’ai saisi l’occasion pour en faire le compte que je n’osais pas créer. J’ai finalement découvert sur Instagram une communauté extrêmement bienveillante et je ne regrette pas. Ce compte m’a d’ailleurs permis de faire de très belles rencontres canines et humaines !

J’essaye de partager notre quotidien et de transmettre un peu de l’amour que je porte à Nova. Je prends également le temps de répondre en discussion privée aux personnes qui veulent se renseigner sur la race. L’Eurasier était plutôt confidentiel jusqu’à présent, mais il semble avoir de plus en plus de succès et comme il a des spécificités, on peut redouter les effets de mode et les abandons qui vont avec…

Accordes-tu de l’importance à ce que tu lui achètes ?

Oui, on essaie d’être vigilant. La sensibilité de Nova se reflète aussi dans son alimentation : on l’a découverte intolérante au poulet et au porc. On a donc dû lui trouver une alimentation adaptée… Elle est depuis plus d’un an sur la gamme agneau de Farmina. Le BARF est un mode d’alimentation qui nous intéresse, mais avec ses sensibilités, je préfère bien me renseigner avant de me lancer. On est également vigilant sur les compositions des friandises, en essayant de les prendre les plus naturelles possibles et on lui en prépare des maisons avec notre déshydrateur.

Pour moi les accessoires ne sont pas seulement un élément de "mode", dans le sens où je trouve que cela change le regard que les gens portent sur elle. Ce n’est pas un grand chien imposant, mais sa couleur de louve peut impressionner, notamment les enfants. J’habite dans un quartier populaire où beaucoup de personnes ont peur des chiens, culturellement ou de part leurs religions. En lui mettant un bandana ou un noeud, j’essaye de rappeler qu’il ne s’agit que d’un chien et je pense que c’est plutôt efficace !


Selon toi, quels sont les avantages ou inconvénients d’avoir un chien en ville, notamment à Paris ?

Beaucoup de gens trouvent que c’est égoïste d’avoir un chien en ville. Ayant eu des chiens en habitant à la campagne, je sais maintenant que l’univers urbain leur offre beaucoup d’opportunités. Déjà en matière de sociabilité : faire une balade à Paris, c’est être sûr de croiser un chien au détour d’une rue. Cette rencontre n’aboutira pas à chaque fois sur un contact, mais elle permettra dans le cas contraire de travailler la frustration. De plus, un chien en appartement est un chien qui aura des balades quotidiennes. On parle souvent d’un jardin comme d’une pièce supplémentaire à son cadre de vie… mais pour en avoir un, je pense que c’est surtout un confort pour nous !

Par contre même s’il y a eu des progrès, il y a encore beaucoup de lacunes en ce qui concerne la place des chiens à Paris : les parcs canins sont encore en nombre insuffisants. D’ailleurs les chiens souvent vus sous le spectre des incivilités ou des nuisances sonores alors que les bienfaits qu’ils apportent sont nombreux !

Si tu devais choisir ta pièce favorite parmi notre boutique, laquelle serait ta préférée ?

J’ai un énorme coup de cœur pour la ligne COBALT de votre dernière collection. C’est une couleur que l’on trouve peu dans les accessoires canins et le fait qu’elle soit associée à du noir lui apporte beaucoup de sobriété. En ville, je n’utilise que des laisses 3 points alors je suis ravie de voir que vous en proposez et je pense craquer sur cet ensemble dès qu’il sera disponible sur le shop !


Enfin, si Nova devait faire son profil sur un site de rencontre, quelle serait son annonce ?

« Jeune louve à la langue bien pendue, cherche beau mâle pour jeux physiques et coups de fesses. Ne te fie pas à mon aspect tout en rondeur, car sous tous ces poils, je cache une ligne de rêve. Alors si tu as le physique spitz ou nordique, et que tu connais les bonnes manières, n’hésite pas à me contacter ! »

Pour suivre les aventures de Nova et découvrir ses jolies photos, filez sur son compte Instagram @nova_the_eurasier :)



Quant à nous, on se retrouve ce samedi à la Pet&Co, un chouette événement où tous les chiens sont les bienvenus ! Nous vous accueillerons avec plaisir pour vous faire découvrir notre toute nouvelle collection de colliers, harnais, laisses, pochettes et paniers. Nous serons là pour vous renseignez mais aussi que votre compagnon puisse tester en vrai nos modèles ! Bien évidemment vous pourrez passer commande directement sur place.


Rendez-vous donc ce samedi dès 11h pour la Pet&Co au Ground Control, 81 rue de Charolais à Paris : l’entrée est libre et gratuite, aucune excuse pour rater cette belle occasion de nous rencontrer !
  • Black Instagram Icon
  • Noir Icône YouTube
  • Black Facebook Icon

À PROPOS DE NOUS

Nous sommes CHIEN-CHIEN. Une marque d’accessoires pour chiens, made in France et cruelty-free, qui révolutionne les codes de la mode canine.

INFORMATIONS

Découvrez nos interviews exclusives et rencontres canines inédites !

#CHIENCHIENSHOP

  • Instagram
  • Facebook
  • YouTube
@ CHIEN-CHIEN / contact@chien-chien.com