INTERVIEW : qui est Mars, l'égérie CHIEN-CHIEN ?


Pour ce premier article de notre CHIEN-CHIEN BLOG, qui sera principalement constitué d’interviews et de découvertes autour du lifestyle canin, j’ai décidé de vous présenter un peu mieux notre chien. Vous l’avez sûrement déjà vu sur notre site ou instagram, c’est bien sûr le gros molosse gris qui prend la pose : Mars !

Cet American Staffordshire Terrier (dit « Amstaff ») est un mâle de bientôt 3 ans. Il vit avec moi et mes deux chats dans mon appartement parisien, mais c’est aussi l’égérie officielle de notre marque CHIEN-CHIEN ! Exceptionnellement, je me suis prêtée au jeu de l’auto-interview.


Même si les Amtaffs ont le vent en poupe en ce moment, je pense qu’ils restent une race assez méconnue et avec beaucoup d’idées reçues. À la fin de l’article, je vous ai mis un petit résumé des obligations légales lorsque l’on veut adopter un tel chien, pour ceux qui seraient un peu perdus... c’était mon cas à l’époque !



Comment Mars est-il arrivé dans ta vie ?

C’est une histoire un peu compliquée. À mon arrivée à Paris pour mes études, j’ai décidé d’adopter deux chats en refuge. Même si j’avais déjà eu plusieurs chiens quand j’étais enfant, avoir des chats me semblait plus simple en ville. Je n’étais donc pas dans l’optique d’en adopter un de nouveau. Mais mon compagnon de l’époque rêvait d’avoir un Amstaff, et au bout de quelques mois j’ai fini par céder. J'aimais beaucoup le physique de ces chiens, mais je ne connaissais pas bien la race. J'ai donc commencé à me renseigner et j'ai notamment découvert toutes les obligations que cela impliquait... Après quelques recherches, nous avons trouvé Mars chez un particulier, c’était le petit dernier de la portée dont personne ne voulait ! J’ai totalement craqué et au final c’était principalement moi qui m’occupait de lui. Naturellement, lorsque nous nous sommes séparés, j’ai gardé Mars avec moi !


Comment se passe la cohabitation avec deux chats ?

C’était compliqué au début, car Mars était chiot donc forcément très intrigué par les chats, avec qui il voulait jouer... mais ce n’était pas vraiment réciproque. Il s’est pris pas mal de coups de griffes. Avec le temps, ils ont appris à vivre ensemble. Je les retrouve souvent en train de dormir les uns à côtés des autres, même s’ils se chamaillent beaucoup. Et la plupart du temps, ce sont les chats qui ont le dernier mot !


Que dirais-tu du caractère de Mars ? Est-il représentatif du Amstaff ?

Mars est un gros nounours, malgré son aspect qui peut paraître effrayant. C’est un vrai pot-de-colle à la maison, il me suit partout et adore être câliné. Avec les inconnus c’est pareil, il est très sociable et cherche toujours à faire l’intéressant, quitte à être un peu trop expansif ! Les Amstaffs sont connus pour être de grands sportifs et avoir tendance à être destructeurs ; j’ai de la chance, ce n’est pas son cas ! Il est au contraire très calme la plupart du temps, et n’a jamais fait de grosse bêtise, même lorsqu’il était chiot. En revanche il est très têtu et c'est parfois compliqué avec les autres mâles, car les Amstaffs sont souvent assez dominants.

Les Amstaffs ont mauvaise réputation. Ce n’est pas trop compliqué au quotidien ?

Heureusement les mentalités changent progressivement, mais certains clichés ont la peau dure. Je croise souvent des gens qui préfèrent changer de trottoir ou qui m'agressent verbalement. Il faut malheureusement s’y attendre en adoptant un tel chien. A l’opposé, je suis parfois étonnée de rencontrer des personnes qui s’arrêtent pour me poser des questions, complimenter Mars et le caresser. Je dirais que l’Amstaff inspire à la fois la méfiance et une certaine fascination !


Comment décrirais-tu ta relation avec Mars aujourd’hui ?

J’ai la chance de travailler depuis chez moi et de passer beaucoup de temps avec lui. C’est une vraie présence, toujours à mes côtés, et qui sait se faire comprendre lorsqu’il a envie de se balader ou de manger ! Mes amis l’adorent, car même s’il a tendance à être envahissant, il est très attachant. C'est aussi un vrai sensible, qui ressent mes émotions et s'adapte pour me remonter le moral si besoin... De plus, il est au coeur du projet CHIEN-CHIEN car il fait systématiquement les essayages et les shootings !


Comment se passent les photos avec Mars justement ? Se prend-il au jeu ?

Il est de très bonne composition et on sent qu’il a envie de nous faire plaisir, quitte à devoir tenir en équilibre sur un petit plot pendant plusieurs minutes ! Comme il est plutôt sage et obéissant, ça aide. Mais c’est aussi un vrai flemmard ! Je me souviens d’un shooting en studio où il ne pensait qu’à se coucher et se rouler, plutôt qu’à prendre la pose...

Pourquoi avoir choisi l’Amstaff comme égérie de la marque CHIEN-CHIEN ?

Étant toujours avec nous, il s’est naturellement imposé comme modèle récurrent. Mais nous aimions également l’idée de mettre en avant une race assez peu présentée dans les médias, hormis de façon négative. C’est aussi une manière de montrer une autre image des molosses. De plus, le décalage entre l’imaginaire collectif sur les Amstaffs et le fait de le photographier avec d’autres chiens de toutes tailles, ou portant des accessoires haut-de-gamme, nous semblait plutôt intriguant et décalé.


Quel est le meilleur et le pire souvenir que tu aies avec Mars ?

Il y a pleins de bons souvenirs... mais je choisirais peut-être les balades sur la plage l’été quand je l’emmène en vacances, le voir si heureux à courir dans l’eau est assez touchant ! Le pire souvenir concerne l’eau également : je me souviens qu’il s’était jeté dans un lac lorsqu’il était chiot, il n’avait pas l’habitude de nager et j’ai vraiment cru qu’il allait se noyer !


Dirais-tu que Mars te ressemble sur certains aspects ?

Je dirais plutôt que j’ai sûrement déteint sur lui et qu’il s’est adapté à mon mode de vie. Avec le temps, il est de plus en plus paisible et adore rester se reposer à la maison. Étant très calme, ça me convient parfaitement. Mais c’est aussi un vrai parisien, qui prend le métro bondé dans la plus grande décontraction ! Les gens sont parfois étonnés qu'une jeune femme puisse avoir un gros molosse en ville, mais finalement nous nous sommes bien trouvés.

Accordes-tu de l’importance à ce que tu lui achètes ?

Concernant l’alimentation, je fais attention car il est assez fragile. J’avais envisagé le BARF, mais étant végétarienne, j’avoue que l’idée ne m’emballait pas plus que ça... Je lui prends donc des croquettes sans céréales et hypo-allergéniques, à cause de sa peau très sensible. Je choisis ses accessoires (collier, laisse, panier) avec précaution - l’Amstaff a beaucoup de force - mais je veux aussi que ce soit joli. Heureusement, grâce à CHIEN-CHIEN, il est plutôt gâté !


Quelle est ta pièce préférée parmi la collection CHIEN-CHIEN ?

J’adore les colliers et laisses, surtout la ligne argentée, qui s’accorde très bien avec son poil gris ! J'aime aussi le voir avec les vêtements les plus excentriques, le contraste me fait beaucoup rire.


Enfin, si Mars devait faire son profil sur un site de rencontre, quelle serait son annonce ?

« Beau mec musclé, au coeur tendre, recherche sa princesse pour la vie ». Car oui, je suis sure que Mars serait un vrai romantique !

Voilà pour ce premier article ! J’espère vraiment que l’idée de l’interview vous plait, et que ceux qui ne connaissaient pas les Amstaffs, ou qui avaient des a priori négatifs, ont appris des choses. Il est important de changer les mentalités, le caractère d’un chien n’est pas défini par sa race mais par l’éducation et les conditions de vie que sa famille lui donne. Les molosses sont des chiens très puissants, parfois difficiles avec leurs congénères, mais avec les gens ce sont de vraies boules d’amour. Bien sociabilisés, ils adorent les enfants et sont très affectueux, même avec les inconnus. Ce sont aussi d’excellents chiens de garde, toujours aux aguets, et très protecteurs.


Je rappelle pour ceux qui se posent la question, que l’American Staffordshire Terrier est considéré en France comme un chien de catégorie 2, dit « chien de défense », lorsqu'il est LOF. Pour être en règle et ne pas avoir de souci lors de contrôles de police - cela arrive régulièrement -, il y a plusieurs obligations légales : être en mesure de présenter le permis de détention, que le chien soit assuré, qu’il soit muselé et attaché.


Le permis de détention s’obtient auprès de la mairie ou de la préfecture de votre ville. Il y a plusieurs documents à présenter :

  • l’attestation d’assurance responsabilité civile

  • l’attestation d’aptitude du maître (formation à réaliser auprès d’un éducateur canin habilité)

  • l’évaluation comportementale du chien (visite auprès d’un vétérinaire comportementaliste habilité, qui jugera son « niveau de dangerosité » sur une échelle de 1 à 4)

  • la vaccination antirabique à jour

Évidemment, je n’approuve en rien cette loi, cependant il faut être au courant de tout ce qu’impose l’adoption d’un chien catégorisé comme l’Amstaff. Pour information, son cousin miniature, le Staffordshire Bull Terrier dit « Staffie », n’est lui pas catégorisé, à condition qu’il soit LOF pour ne pas avoir de surprise !


Si vous avez des questions concernant la race, l’adoption ou la vie au quotidien avec un Amstaff, n’hésitez pas à les poser en commentaire, j’y répondrai avec plaisir !


Vous pouvez retrouver Mars sur son instagram : @marsthestaff

Ainsi que sur notre eshop www.chien-chien.com et l’instagram de la marque @chien_chien_shop.


Pour finir, je remercie chaleureusement mon amie Justine Choquer pour ces très belles photos avec ma mère et Mars. Vous pouvez retrouver son travail sur son site internet et sa page instagram @juchoquer :)


Prochain article très bientôt avec l’interview de Kaela et sa maîtresse Anne, star des réseaux sociaux !
16 vues

À PROPOS DE NOUS

Nous sommes CHIEN-CHIEN. Une marque d’accessoires pour chiens, made in France et cruelty-free, qui révolutionne les codes de la mode canine.

INFORMATIONS

Découvrez nos interviews exclusives et rencontres canines inédites !

#CHIENCHIENSHOP

  • Instagram
  • Facebook
  • YouTube
@ CHIEN-CHIEN / contact@chien-chien.com